Blogger Tips and TricksLatest Tips And TricksBlogger Tricks

mardi 3 mars 2015

Poutine en Egypte et le rôle à jouer par Sissi

L'évolution des événements dans la région et au monde, ainsi que l'accélération des activités terroristes en Egypte, ne permettent pas au Caire de poursuivre les politiques défaitistes héritées depuis la fin de l'ère nassérienne. Le but de la visite effectuée dernièrement par Poutine en Egypte est de l'appeler à récupérer sa place de poids sur la scène régionale et internationale. 
L'Egypte a son Nil éternel. Elle a sa civilisation ancienne avec tout ce qu'elle comprend en matière de pyramides, d'obélisques et de stèles. Elle a sa place prééminente parmi les Arabes et beaucoup d'autres nations dans les domaines de la culture et de l'art. Elle beaucoup d'autres sources d'où elle peut tirer son sentiment de grandeur et d'importance. L'Egypte de l'ère nassérienne a vu s'attacher à son nom de grands exploits comme le fait d'avoir brisé le monopole des armes par les Occidentaux, Bandung et le non-alignement, le Haut barrage d'Assouan, la nationalisation du canal de Suez et la résistance face à l'agression tripartite. C'est à elle que revient le mérite d'avoir été la première à tenter le rêve de fonder une unité arabe hostile aux plans hégémoniques israélo-américains. Dans tous ces exploits, la Russie de l'ère soviétique a eu une participation active.

Offensive préventive de l’armée libanaise à Ras-Baalbek: timing et objectifs


L'armée libanaise a lancé, le 26 février dernier, une offensive préventive contre les positions des groupes takfiristes dans les montagnes de Ras Baalbek, occupant deux collines stratégiques. Pourquoi cette attaque en ce timing précis et quels sont ses résultats sur le terrain?

L'offensive de l'armée libanaise est intervenue dix jours après les propos du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, qui a sonné le tocsin contre le danger terroriste qui guette le Liban à ses frontières Est. 
Lors d'un discours retransmis par la plupart des chaines de télévision locales et panarabes, le 16 février, le chef de la Résistance avait mis en garde contre les intentions belliqueuses des takfiristes, qui attendent la fonte des neiges pour passer à l'action contre les localités libanaises dans l'Est du pays. 

En Afrique aussi: Un préjudice porté à l’Islam du nom de Boko Haram

Ce que nous savons de Daech nous fournit une idée correcte du "Groupe Sunnite pour la Prédication et le Jihâd" connu sous le nom de Boko Haram. Les deux désignations diffèrent certes, mais les deux organisations ont les mêmes fondements doctrinaux et font recours à la violence sous ses formes les plus brutales en tant que méthode pour répandre la terreur et le chaos.
L'application de la Sharia et l'instauration de l'Etat du Califat sont des idées communes à ces deux groupes et aux autres organisations semblables. Avec toute l'ambiguïté qui entoure ces deux concepts : L'application de la Sharia par ces organisations ne présente pas le minimum de respect dû aux conditions et modalités de son application légales. Quant à l'histoire des califats, particulièrement riche de discordes, de guerres et de massacres commis par ces califats les uns contre les autres, ne peut pas servir de référence unique pour y fonder ce concept.

Charlie Hebdo a maintenant 25 fois plus d’abonnés qu’avant l’attaque terroriste


-L'EMANCIPE-
Avant l’attaque meurtrière au QG de Charlie Hebdo à Paris le 7 Janvier dernier, quand deux hommes armés ont lancé une attaque dans le bureau du magazine et ont tué 12 personnes, les publications étaient imprimées entre 24,000 et 50,000 copies, avec 8000 abonnés.

Mercredi, 2,5 millions de copies ont été placées dans les kiosques et autres stands, et Charlie Hebdo a désormais plus de 200,000 abonnés. La couverture du journal de la pleurniche présente désormais dans son dernier numéro Marine Le Pen, l'amie du CRIF; l’ancien Président Nicolas Sarkozy et son empire capitaliste, un cardinal pour le coté anticléricale histoire de se moquer des catholiques, et du reste du peuple entier, symbole de réussite de tromperie permettant de légitimer un combat laïque anti religieux  (quand on se souvient que se sont les même qui on financer les "rebelles syriens"), un djihadiste pour faire peur a la masse et faire passer des lois contre la résistance, un banquier et une équipe de télévision représentés comme des chiens enragés comme pour montrer leur détermination. (ironie de Charlie)

Le titre « C’est Reparti » donne l’impression d’un renouveau, un tour dans le cercle sans fin de l'illusion d'une nouvelle perspective politique, laïque et maçonnique...

lundi 2 mars 2015

Marianne dans tous ses états!

La controverse faisait rage en ce début de week-end en Hexagone. La classe politique française n'avait pas, jeudi, de mots assez durs pour condamner l'escapade à Damas de quatre parlementaires français. Leur crime? Ils y ont rencontré, mercredi, le chef de l'Etat syrien, Bachar al-Assad. A Paris, c'était la levée de boucliers et l'union sacrée retrouvée.
Hors de lui, François Hollande, «martial», affirme à partir de la capitale philippine où il est en visite officielle: «Cette initiative, je la condamne.» Et d'ajouter: «Il s'agit d'une rencontre entre des parlementaires français qui n'ont été mandatés que par eux-mêmes avec un dictateur qui est à l'origine d'une des plus graves guerres civiles de ces dernières années, qui a fait 200.000 morts.»

Syrie: l'Occident s'appuie sur les visions saoudo-sionistes

Les récentes déclarations des ministres français et britannique des A.E mettent, clairement, en évidence que l'Occident se réfère toujours aux visions saoudo-sionistes vis-à-vis de la crise syrienne.
Lorsque les ministres français et britannique des Affaires étrangères s'en prennent à l'Ordre syrien et à la personne même du Président Bachar al-Assad, cela montre que ces gouvernements sont sortis du cadre de la raison et du rationnel. Cela prouve, aussi, que la question de la lutte contre le terrorisme, pour l'axe américain, se limite à des efforts soutenus, pour personnaliser la crise syrienne, afin d'affaiblir, ainsi, l'Ordre syrien.

Censure de Kemi Seba Preuve de la responsabilité de la mairie d'Annemasse

Enregistrement audio prouvant le rôle de la mairie dans l'interdiction de la conférence de Kemi Seba à Annemasse.



https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial?fref=ts