mercredi 27 août 2014

Un Nouveau Gouvernement chez Bilderberg




Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l’Economie a participé à la réunion du groupe Bilderberg, qui a eu lieu à Copenhague les 31 mai et 1 juin dernier. M. Macron y assistait en tant que conseiller de François Hollande à la présidence de la République.







Preuve officielle:  http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html

Comme on pouvait s'y attendre, Filippetti, Hamon et Montebourg, les 3 personnes s'étant ouvertement affichées contre la politique d'austérité du gouvernement Valls ont été remplacées par des marionnettes plus conciliantes. Fillippetti à la culture remplacée par Fleur Pellerin, Montebourg remplacé par Emmanuel Macron à l'économie. Hamon quand à lui se fait éclipser par Belkacem qui pourra reprendre le travail de sape entrepris par son compère Peillon à la culture qui partageait avec elle la passion de la théorie du genre. Patrick Kanner (troisième nouveau) et Marisol Touraine se partagent les anciennes attributions de Belkacem. 



Au final, il n'y a que très peu de changement et cette nouvelle mouture n'apporte pas grand chose de nouveau. On constate que le seul objectif de cette mascarade était de dégager les 3 frondeurs devenus gênants. Passons maintenant au décryptage de ces nouveaux venus.

Emmanuel Macron

Tout d'abord, il a étudié chez les jésuites (encore un, tout comme Valls et de nombreux autres hauts reponsables européens). Devenu millionaire grâce à un passage par la banque Rotschild de 2008 à 2012. Hollande le nomme alors secrétaire général adjoint de la présidence de la République en Mai 2012. Il participa à la réunion du Bilderberg en 2014...et le voilà nommé ministre de l'économie.




Fleur Pellerin:
Ce qu'il y a d'intéressant à soulever dans son parcours c'est surtout sa participation à la réunion Bilderberg cette année.
Nous avons donc deux politiciens présents pour la première fois à la reunion du groupe Bilderberg cette année qui obtiennent en même temps des postes de ministre. Comme "le hasard" fait mal les choses...



Pour revenir sur la connexion jésuite. Saviez-vous que le groupe Bilderberg a été crée par le prince Bernard mais aussi par Jozef Retinger. Retinger a été élevé...chez les jésuites une fois encore. Le Bilderberg est décrit comme un lien clé entre le pape et le pape noir des jésuites. Il a aussi été l'un des pères fondateurs du conseil de l'Europe et du mouvement européen (aujourd'hui intégralement contrôlé par des anciens élèves jésuites).



Voici une autre coïncidence plus que douteuse dans mes recherches. Manuel Fraga, homme politique espagnol de renom, également présent au Bilderberg 1977, élève chez les jésuites tout comme son ami Fidel Castro, est l'auteur d'un livre intitulé: Nuevo Orden Mundial. Je vous passerais la traduction, vous l'aurez compris, la connexion jésuite a infiltré toutes les hautes sphères du pouvoir.

Apres Arnaud Montebourg,un ancien banquier de rothschild... Un petit cours d'histoire s'impose





LES SAGES DE SION est une autre organisation secrète très influente qui rivalisait de zèle pour exercer un contrôle sur l'Angleterre. Les riches rabbins juifs qui étaient les dirigeants politiques et religieux du peuple juif anéanti unirent leur force dans un groupe connu sous le nom de "SAGES DE SION" (les sionistes se considèrent comme l'élite "messianique" du judaïsme et attendent que tous les Juifs du monde soient solidaires de leurs buts. Livre de Manfred Adler "Die Söhne der Finsternis", 2, Teil (...Les fils des ténèbres, 2ème partie).

De 1640 à 1689, les "SAGES DE SION" projetèrent la "révolution anglaise" en Hollande (la chute des Stuarts du trône britannique) et prêtèrent de l'argent aux différents petits partis. Ils se servirent de leur influence pour que GUILLAUME II, duc allemand de la dynastie Orange-Nassau, devienne le stathouder de l'armée hollandaise et, plus tard, ils firent de luiGUILLAUME PRINCE D'ORANGE. Ils arrangèrent une rencontre entre lui et Marie, la fille aînée du DUKE OF YORK et sœur du roi Charles II d'Angleterre. Le frère de celui-ci, successeur de Jacob II, était également présent. Guillaume II épousa Marie et ils eurent un fils, Guillame III qui se maria, plus tard, avec Maria II, la fille de Jacob II. Les Maisons royales hollandaise et britanniques étaient, dès lors, apparentées. Les WHIGS, parti composé d'anglais et d'écossais influents, les aidèrent à destituer les Stuarts de leur trône en 1688, et GUILLAUME III d'Orange fut nommé ROI d'ANGLETERRE en 1689.

Guillaume III, que l'on dit avoir été franc-maçon, fonda, la même année, "l'ORDRE D'ORANGE" qui s'opposait au catholicisme et visait à consolider le protestantisme en Angleterre. Cet ordre existe encore aujourd'hui, il est surtout représenté en Irlande, où il a enivron 100.000 membres et où il attise violemment la guerre des religions.

Le roi Guillaume III enrôla très vite l'Angleterre dans des guerres coûteuses contre la France catholique, ce qui causa de fortes dettes à l'Angleterre. Puis ce fut la revanche de Guillaume envers les SAGES DE SION : il persuada le Trésor britannique, avec l'aide de l'argent de WILLIAM PATERSON, d'emprunter 1.25 millions dé livres britanniques aux banquiers juifs qui l'avaient mis dans cette position. La dette de l'Etat grandissait très vite, il ne resta plus au gouvernement d'autre possibilité que d'acquiescer aux conditions exigées.

Les conditions de prêt étaient les suivantes :

1. les noms des prêteurs restaient secrets, ils avaient la garantie de pouvoir fonder une "Banque d'Angleterre" (banque centrale) ;

2. on garantissait aux directeurs de cette banque de fixer la mesure de l'or par rapport au papier-monnaie ;

3. il leur était permis de prêter 10 livres de papier-monnaie par livre d'or déposée ;

4. il leur était permis de consolider les dettes nationales et d'en assurer le montant par des impôts directs sur le peuple.


C'est ainsi que fut érigée la première BANQUE CENTRALE privée, la "BANQUE D'ANGLETERRE". Ce genre de transactions permettait à la banque de faire une plus-value de 50% en investissant 5%. Et c'était au peuple anglais de payer. Les prêteurs ne tenaient pas à ce que les prêts soient remboursés, car l'endettement leur permettait d'avoir une influence sur le déroulement de la politique. La dette nationale de l'Angleterre augmenta de 1.250.000 livres en 1694 à 16.000.000 livres en 1698.

Après Guillaume III, la DYNASTIE DE HANOVRE prit en charge la maison royale britannique, ce qui est le cas aujourd'hui encore puisque les WINDSOR descendent en ligne directe de la maison royale de Hanovre (Jusqu'en 1901, tous les monarques furent issus de la dynastie de Hanovre mais lorsque Edouard VII épousa la princesse danoise Alexandra, le nom de HANOVRE fut remplacé par "SAXE-COBOURG-GOTHA", nom du père allemand d'Edouard. Il fut de nouveau changé en "WINDSOR" le 17 juillet 1917, il est tel quel aujourd'hui encore). Il est compréhensible que beaucoup d'Anglais ne se réjouissaient pas de la souveraineté allemande, Beaucoup d'organisations se formèrent pour amener de nouveau les STUARTS sur le trône. A cause de ce danger, la dynastie de Hanovre n'autorisa pas d'armée permanente en Angleterre, ils recrutèrent les troupes nécessaires dans leur principauté et parmi leurs amis allemands. Ceux-ci étaient payés, évidemment, par le Trésor britannique, ce qui profitait aux banquiers juifs. Le PRINCE GUILLAUME IX DE HESSE-HANAU qui était aussi un ami de la dynastie de Hanovre mit à leur disposition la plupart des mercenaires.








On arrive aux ROTHSCHILD

En 1750, MAYER AMSCHEL BAUER acheta la banque de son père à Francfort et troqua son nom pour celui de ROTHSCHILD (d'après l'enseigne rouge - traduction littérale du mot Rothschild - qui était accrochée à la porte d'entrée de la banque et qui représentait le signe des Juifs révolutionnaires et vainqueurs dans l'Europe de l'Est).

Mayer se maria. Il eut cinq garçons et cinq filles. Les prénoms de ses fils étaient Amschel, Salomon, Nathan, Kalmann (Karl) et Jacob (James). Son ascension s'accéléra lorsqu'il obtint les faveurs du PRINCE GUILLAUME IX de HESSSE-HANAU. Il prit part, en sa présence, à des rencontres de francs-maçons en Allemagne. Ce prince Guillaume, ami de la DYNASTIE DE HANOVRE, avait des revenus financiers considérables en louant ses mercenaires de Hesse au roi anglais (de Hanovre). Ce furent les mêmes troupes qui combattirent, plus tard, contre l'armée de George Washington dans la "Valley Forge", Rothschild devint le banquier personnel de Guillaume.

Lorsque le prince Guillaume dut s'enfuir au Danemark à cause des troubles politiques, il déposa à la banque Rothschild le salaire des mercenaires, soit 600.000 livres. NATHAN ROTHSCHILD (le fils ainé de Mayer Amschel) emporta avec lui cet argent à Londres grâce auquel il put ouvrir aussi une banque. L'or qui servit de garantie était issu de la "East India Company". Nathan obtint une plus-value de 400% en prêtant de l'argent au DUKE OF WELLINGTON qui finançait ainsi ses opérations militaires et en vendant aussi, plus tard, de façon illégale l'or qui devait servir de garantie.

Ces transactions furent à l'origine de la fortune gigantesque de la famille Rothschild, C'est alors que débuta le commerce bancaire international : chaque fils ouvrit une banque dans un pays différent, Anischel à Berlin, Salomon à Vienne, Jacob à Paris et Kalmann à Naples. Salomon Rothschild était membre des francs-maçons.

MAYER AMSCHEL ROTHSCHILD écrivit son testament dans lequel il indiquait comment la fortune de famille devait être gérée à l'avenir. La fortune serait administrée par les hommes et ce serait l'ainé qui aurait le pouvoir décisif et trancherait en cas de désaccord. Toutes les tenues de compte devaient rester absolument secrètes, particulièrement pour le gouvernement).

En l773, MAYER AMSCHEL ROTHSCHILD aurait rencontré en secret dans la maison des Rothshild, rue Juive à Francfort, douze bailleurs de fonds juifs aisés et influents (en fait les Sages de Sion) pour mettre à l'étude un projet qui contrôlerait toute la fortune mondiale. Aux dires de Herbert G. Dorsey, ces bailleurs de fonds auraient souligné, entre autres, le fait que de la fondation de la "BANQUE D'ANGLETERRE" avait permis d'exercer une influence considérable sur la fortune anglaise. Ils déclarèrent aussi qu'il serait nécessaire que cette banque exerce un contrôle absolu alin qu'ils puissent créer les bases qui permettraient de contrôler la fortune mondiale. Ils en retinrent les grandes lignes par écrit.

Selon les documents de Dorsey et William Guy Carr "Pawns in the Game", ce plan aurait finalement été connu sous le nom de "PROTOCOLES DES SAGES DE SION". L'origine des Protocoles remonte, en fait, à des siècles en arrière, ils auraient été remaniés par ROTHSCHILD avant d'acquérir leur vraie signification. Ces Protocoles furent gardés secrets jusqu'en 1901, date à laquelle ils tombèrent dans les mains du professeur russe S.Nilus. Celui-ci les publia sous le titre "le danger juif". Victor Marsden les traduisit en anglais en 1921 sous le titre "THE PROTOCOLS OF LEARNED ELDERS OF ZION" ("LesProtocoles des Sages de Sion").






Sur les 24 Protocoles j'en résumerai douze. La traduction de l'anglais s'éloigne, peut-être, un peu du texte original mais le contenu y reste fidèle. Le recueil complet des Protocoles dépeint la situation actuelle de notre monde.




LES PROTOCOLES DES SAGES DE SION


1. Le contrôle de l'argent

(...) "Le contrôle des nations sera assuré par la création de gigantesques poles privés qui seront les dépositaires d'immenses richesses dont dépendront même les Gojim (les non-juifs).
(...) C'est ainsi que le jour qui suivra l'effondrement polifique verra leur anéantissement en en même temps que celui du crédit accordé aux Etats.
(...) Des crises économiques porteront atteinte aux Etats ennemis en leur soustrayant l'argent mis en circulation. En accumulant de grands capitaux privés qui sont ainsi soustraits à l'Etat, ce ce dernier va être obligé de s'adresser à nous pour emprunter ces mêmes capitaux. Ces emprunts consentis avec des intérêts seront une charge pour les Etats qui en deviendront les esclaves, sans volonté propre. Ils s'adresseront à nos banquiers pour leur demander l'aumône au lieu d'éxiger des impôts du peuple. Des emprunts étrangers sont comme des sangsues, il n'y a aucune possibilité de les éloigner du corps d'Etat, car elles ne peuvent que se détacher d'elles-mêmes ou être rejetées par l'Etat.
Cependant, les Etats Gojim ne les rejetteront pas, ils s'en attireront sans cesse d'autres, ce qui les conduira à une faillite inexorable.
Les dettes de l'Etat rendront les hommes d'Etat corruptibles, ce qui les mettra encore plus à notre merci".

Remarque sur la situation actuelle :
Les dettes de l'Etat, des Länder et des communes en Allemagne se montaient en 1992 globalement à 1.300 milliards de Marks allemands.

2. Le contrôle de la presse

(...) "Nous procéderons de la façon suivante avec la presse :  Son rôle est d'exciter et d'enflammer les passions chez le peuple
(...) et le public est tellement loin de pouvoir imaginer qui est le premier bénéficiaire de la presse
(...) Parmi tous les journaux, il y en aura aussi qui nous attaqueront mais nous sommes les fondateurs de ces journaux, leurs attaques porteront exclusivement sur des points que nous leur aurons précisés auparavant. (...)
(...) Aucune nouvelle ne sera publiée sans avoir reçu notre accord. C'est déjà le cas maintenant, car toutes les nouvelles du monde sont regroupées dans seulement quelques agences. Ces agences étant sous notre contrôle, elles ne publient que ce que nous avons approuvé.
(...) Nos journaux seront de toutes les tendances, aristocratique, socialiste, républicaine, voire même anarchiste, tant qu’existera la Constitution.
(...) Ces idiots qui croiront que le texte d'un journal reflète leur propre opinion n'auront fait, en réalité, que répéter notre opinion ou celle que nous souhaitons voir exprimée. "

Remarque sur la situation actuelle :
Presque toutes les agences d'information du monde sont déjà contrôlés par la "commission trilatérale" et le "CFR", tous deux étroitement reliés (j'explique plus loin ce que sont ces organisations).

3. L'extension du pouvoir

(...) "Nous serons pour le public l'ami de tous. (...) Nous les soutiendrons tous, les anarchistes, les communistes, les fascistes et particulièrement les ouvriers. Nous gagnerons leur confiance et ils deviendront ainsi, pour nous, un instrument très approprié."

4. Le contrôle de La foi

(...) Nous ôterons aux hommes leur vraie foi. Nous modifierons ou supprimeront les principes des lois spirituelles.
(...) L'absence de ces lois affaiblira la foi des hommes puisque les religions ne seront plus capables de donner quelconque explication.
(...) Nous comblerons ces lois spirituelles en introduisant une pensée matérialiste et des supputations mathématiques. "

5. Le moyen d'amener la confusion dans les esprits

(...) "pour avoir la mainmise sur l'opinion publique, il nous faut les amener à un certain niveau de confusion.
(...) La presse nous sera un bon outil pour offrir aux hommes tant d'opinions différentes qu'ils en perdront toute vue globule et s'égareront dans le labyrinthe des informations.
(...) ainsi, ils en viendront à la conclusion que le mieux est de ne pas avoir d'opinion (politique)."

6. L'aspiration au luxe

(...) Pour accélérer la ruine de l'industrie des Gojim (non-Juifs), nous susciterons chez eux une soif de luxe. Le commun des mortels n'en aura, cependant, pas la jouissance, car nous ferons en sorte que les prix soient toujours en hausse. Ainsi, les travailleurs devront autant travailler qu'auparavant Pour satisfaire leurs désirs. (...)
(...) Ils seront piégés dans le système avant d'avoir pu l'identifier. »

7. La politique utilisée comme instrument 

(...) En distillant un souffle de libéralisme dans les organismes d'Etat, nous modifierons tout leur aspect politique.
(...) Une Constitution n'est rien d'autre qu'une grande école de discordes, de Malentendus, de querelles, en un mot une école de tout ce qui sert à fausser les rouages de l'Etat.
(...) A "l'époque des républiques" nous remplacerons les dirigeants par une caricature de gouvernement avec un président élu par nos marionnettes, nos esclaves que sont le peuple.
(...) Les élections seront, pour nous, un moyen d'accéder au trône du monde tout en faisant croire au modeste citoyen qu'il contribue à façonner l'Etat par sa participation à des réunions et par son adhésion à des associations.
(...) Dans le même temps, nous réduirons à néant l'impact de la famille et de son pouvoir éducatif. Nous empêcherons aussi l'émergence de personnalités indépendantes.
(...) Il suffit de laisser un peuple se gouverner lui-même un certain temps (la démocratie) pour qu'il se transforme en une populace où règne le chaos.
(...) La puissance de la populace est une force aveugle, absurde, irraisonnée, ballottée sans cesse de droite ou de gauche, Mais un aveugle ne peut pas en conduire un autre sans tomber dans le précipice. Seul celui qui, dès sa naissance, est éduqué pour devenir un souverain indépendant a la compréhension de la Politique.
(...) Notre succès, en traitant avec les hommes dont nous avons besoin, sera facilité par notre façon de toucher toujours le côté le plus sensible de la nature humaine, c'est à dire la cupidité, la passion et la soif insatiable de biens humains et matériels. "

8. Le contrôle de la nourriture

(...) Notre puissance réside aussi dans la pénurie permanante de nourriture. Le droit du capital, en affamant les travailleurs, permet sur eux une mainmise plus sûre que ne pouvait le faire la noblesse avec son roi.
(...) Nous agirons sur les masses par le manque, l'envie et la haine qui en résultent.
(...) mais tout propriétaire rural peut être un danger pour nous puisqu'il peut vivre en autarcie. C'est la raison pour laquelle il nous faut à tout prix le priver de ses terres. Le moyen le plus sûr pour y arriver est d'augmenter les charges foncières, (...) d'accabler de dettes tes propriétés rurales "

9. Le rôle de la guerre

(...) "Nous mettrons en rivalité toutes les forces pour amener ceux qui ont soif de pouvoir à abuser de leur pouvoir. Il nous faut fomenter des dissensions, des inimitiés, dans toute l'Europe et par l'intermédiaire de l'Europe dans d'autres parties de la Terre.
( ... ) Il faut que nous soyons capables d'anéantir toute opposition en provoquant des guerres avec les pays voisins. Au cas ou ces voisins oseraient nous tenir tête, il nous faut leur répondre par une guerre mondiale."

10. Le contrôle au moyen de l'éducation

(...) On n'incitera pas les Gojim à tirer une application pratique de leur observation impartiale de l'histoire mais on les invitera à des réflexions théoriques, sans faire de relations critiques avec les évènements qui vont suivre.
(...) Dans ce jeu, sachez que la chose principale est de les avoir convaincus d'accepter les nécessités de la science.
(...) Tenant compte de ce fait, nous n'aurons de cesse de créer une confiance aveugle en ces théories (scientifiques) et les journaux nous y aideront bien. Les intellectuels parmi les Gojim se vanteront de leurs connaissances.
(...) Le peuple perdra, de plus en plus, l'habitude de penser par lui-même et de se forger sa propre opinion, il en viendra à prononcer les mots que nous désirons entendre prononcer.

Commentaire :
Citation de William Cooper : "They just tell you, what they want you to know !" (Ils ne vous disent que ce qu'ils veulent que vous sachiez !)

11. Le contrôle des loges franc-maçonniques

(...) "Nous créerons dans tous les pays de la Terre des loges franc-maçonniques, nous les multiplierons et y attirerons des personnalités qui sortent des rangs.
(...) Nous mettrons toutes ces loges sous la domination de notre administration centrale que nous serons seufs à connaître et que les autres ignoreront complètement.
(...) Qui ou qu'est ce qui peut vaincre une puissance invisible ? Voilà où se trouve notre pouvoir. La franc-maçonnerie non juive nous sert de couverture à leur insu. Mais le plan d'action de notre puissance reste reste pour tout le peuple et même pour le reste de la confrérie un secret."

12. La mort

(...) "La mort est la fin inévitable pour tous, par conséquent, il est préférable d'y conduire ceux qui nous ferons obstacle".
Après avoir élaboré ce projet pour dominer le monde (le "Nouvel Ordre mondial" = "Novus Ordo Seclorum"), la banque ROTHSCHILD aurait chargé le Juif bavarois ADAM WEISHAUPT de fonder "l'ORDRE SECRET DES ILLUMINES DE BAVIERE".

mardi 26 août 2014

BHL inaugure la chaîne info d’un milliardaire israélo-ukrainien et parle au nom de François Hollande


Le seigneur de guerre est de retour, il ne dispose d'aucun mandat diplomatique officiel. Cela ne l'empêche visiblement pas de s'exprimer au nom de la France.

Dimanche 24 août, l'Ukraine célébrait sa fête nationale. À cette occasion, l'écrivain Bernard-Henri Lévy, particulièrement proche du nouveau président Petro Porochenko, s'est exprimé sur une chaîne de télévision inaugurée en ce jour et dénommée Ukraine Today.

lundi 25 août 2014

Nigeria: l'armée rejette la proclamation de califat islamique par Boko Haram (VIDEO)



L'armée nigériane a rejeté dimanche la proclamation d'un califat par le groupe islamiste armé Boko Haram dans une vidéo, affirmant "intactes" "la souveraineté et l'intégrité territoriale" du Nigeria.



"Cette proclamation est vide de sens. La souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Etat nigérian sont intactes", déclare dans un communiqué le porte-parole des armées Chris Olukolade.

L'Islande dit adieu à l'Union européenne et sans référendum



Raykjavik devrait retirer officiellement sa candidature à l'UE déposée en 2009 sans en passer par une consultation populaire, contrairement aux promesses du gouvernement. 
Adieu l'Union Européenne. Comme la Suisse et la Norvège en 1994, l'Islande devrait refuser officiellement son adhésion à l'Union européenne. Vendredi, les deux partis de centre-droit de la coalition au pouvoir, le parti du Progrès et le parti de l'Indépendance

L’Iran affirme avoir abattu un drone israélien au-dessus d’un site nucléaire

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite de la Républiqe islamique iranienne, ont affirmé dimanche avoir abattu un drone furtif israélien au-dessus du site d'enrichissement d'uranium de Natanz (centre).

"Un drone d'espionnage du régime sioniste a été abattu par un missile (...) Ce drone furtif tentait d'approcher la zone nucléaire de Natanz", affirme le communiqué des Gardiens de la révolution publié par leur site officiel Sepahnews.com.

dimanche 24 août 2014

Les secrets de la Consommation de masse (VIDEO)



« Pourquoi il est si rentable de vous vendre des biscuits?"
-Pour vous inciter à acheter toujours plus de produits parés de toutes les qualités (du moins visuelles). 

Question qualité il y a l’art et la manière de vous présenter le « produit », c’est un cocktail de « greenwashing », de belle couleurs, d’images bucoliques. 



23 Aout 1944, Paris "libérée"...des allemands seulement…

C’est le 23 Aout 1944 que Pais fut libéré des allemands, pour que le pays le soit totalement, il faudra encore attendre…

Mais si la France est libérée des allemands, est-elle réellement libre? Les nazis allemands ne sont plus là, mais le pays n’est peut-être pas aussi libre que certains aimeraient le croire…

L’Egypte dément avoir bombardé des milices islamistes en Libye

De la fumée s'échappe de l'aéroport international de Tripoli le 20 août 2014

L’Egypte a démenti « catégoriquement » dimanche avoir bombardé des positions de milices islamistes libyennes engagées dans la bataille pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli, comme ces dernières en ont accusé Le Caire.

Samedi, un porte-parole de miliciens islamistes avait accusé l’Egypte et les Emirats Arabes unis d’être responsables de l’envoi d’avions de combat non identifiés cette semaine dans au

samedi 23 août 2014

Projection du film "Israël la fin" au Théâtre de la main d'or

En avant première avant sa diffusion sur internet, l’Emancipé et le Théâtre de la main d'or vous invitent à une projection en salle sur grand écran du film événement "Israël la fin".
le rendez-vous est fixé samedi 30 août à 14h00 au théâtre de la main d'or (11 passage de la main d'or - Paris)

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder la bande annonce